Martinique

12 étapes
9 commentaires
15
Découverte d'une île enchanteresse
Novembre 2015
13 jours
Partager ce carnet de voyage
1

Arrivés tard dans la soirée à Fort-de-France par XL Airways, nous prenons possession de notre voiture de location et rejoignons notre premier gîte situé à l'Anse à l'Âne, au sud-ouest de l'île. Pour visiter la partie sud de l'île, on ne pouvait rêver mieux comme camp de base : un petit appartement avec terrasse couverte et piscine privative.

L'Anse à l'Âne - Sur la terrasse de notre gîte
L'Anse à l'Âne - Sur la terrasse de notre gîte
Tourterelle
Tourterelle
Pour le punch
Pour le punch

Après avoir pris notre petit-déjeuner face à la baie de Fort-de-France, nous partons faire quelques courses et découvrir les alentours.

Plage de l'Anse à l'Âne
Plage de l'Anse à l'Âne
Plage de l'Anse à l'Âne
Plage de l'Anse à l'Âne
Les Trois Îlets
Les Trois Îlets
La plage de l'Anse à l'Âne et le bourg des Trois Îlets
Les Trois Îlets - La Maison de la Canne
Les Trois Îlets - Eglise Notre Dame de la Bonne Délivrance
Les Trois Îlets : La Maison de la Canne et l'église Notre Dame de la Bonne Délivrance

L'après-midi, nous suivons la route des Anses en direction du sud.

L'Anse Dufour
L'Anse Dufour
L'Anse Dufour, son sable doré et ses cases colorées 
L'Anse Noire
L'Anse Noire
L'Anse Noire  et son sable noir
Grande Anse
Grande Anse
Grande Anse
Les Anses d'Arlet
Les Anses d'Arlet
Les Anses d'Arlet 
La pointe du Diamant
Le rocher du Diamant
Le rocher du Diamant  vu depuis la pointe du Diamant
La maison du Bagnard
Vue sur le rocher du Diamant
La maison du Bagnard  et un autre point de vue sur le rocher du Diamant
Mémorial en souvenir des 46 esclaves
Mémorial en souvenir des 46 esclaves
Mémorial en souvenir des 46 esclaves
Mémorial en souvenir des 46 esclaves qui périrent enchaînés dans le naufrage d'un navire négrier le 8 avril 1830
Le rocher du Diamant et le Morne Larcher vus depuis l'Anse Cafard
Vue depuis l'Anse Cafard sur le rocher du Diamant et le Morne Larcher 
2

Le deuxième jour, nous partons plus au sud en empruntant la N5. Premier arrêt au bord du vaste plan d'eau nommé le " Cul-de-sac Marin "

Le " Cul-de-sac Marin "

Nous en faisons le tour pour rejoindre le sud de l'île où nous commençons par nous baigner à la magnifique plage de la Grande Anse des Salines, peu fréquentée en début de matinée.

La Grande Anse des Salines
La Grande Anse des Salines
Grande Anse des Salines 

Nous poursuivons la route au-delà de la Grande Anse des Salines et nous garons à son terminus dans la forêt d'où nous partons en randonnée en suivant la côte jusqu-à la Pointe d'Enfer.

Vers la plage de Grande Terre
Plage de Grande Terre
Plage de Grande Terre
L'Anse à Prunes
La Table du Diable
L'Anse à Prunes et la Table du Diable
Vue sur l'Îlet Cabrits depuis la Pointe d'Enfer
Vers la Pointe d'Enfer
Dans le lointain, l'Îlet Cabrits vu depuis la Pointe d'Enfer
La Pointe d'Enfer
La Pointe d'Enfer
La Pointe d'Enfer
La Pointe d'Enfer
Amas d'algues vers la Pointe d'Enfer
La Pointe d'Enfer 
La Savane des Pétrifications
Vers la Pointe d'Enfer
La Savane des Pétrifications vue depuis la Pointe d'Enfer

La balade nous a donné faim et soif. Nous prenons la route en sens inverse, faisons une pause déjeuner au marché couvert du Marin (cuisine locale créole) et passons la fin de l'après-midi à la plage de l'Anse Figuier : baignade et snorkeling. Avant de rentrer nous faisons un dernier arrêt à Saint-Luce, petite ville de pêcheurs.

Saint-Luce
Saint-Luce
3

Pour se rendre à Fort-de-France en évitant les bouchons, l'idéal est de traverser la baie en prenant la navette avec les locaux.

Ponton de la navette à l'Anse à l'Âne
Navette entre l'Anse à l'Âne et Fort-de-France
Dans la baie de Fort-de-France
Navette entre l'Anse à l'Âne et Fort-de-France

Entre les averses, nous flânons dans les rues de Fort-de-France.

Fort-de-France - Victor Schoelcher Square
Fort-de-France - Rue de la République
Fort-de-France - Rue Blenac
Quartiers historiques de Fort-de-France
Fort-de-France - Marché couvert
Fort-de-France - Devant le théâtre Aimé Césaire
A gauche, le marché couvert 
Fort-de-France - Théâtre Aimé Césaire - Ancien Hôtel de Ville
Fort-de-France - Théâtre Aimé Césaire - Ancien Hôtel de Ville
Le théâtre Aimé Césaire aménagé dans l'ancien hôtel de ville
Fort-de-France - Bibliothèque Schoelcher
Fort-de-France - Bibliothèque Schoelcher
Fort-de-France - Bibliothèque Schoelcher
La bibliothèque Schoelcher achevée à Paris en 1887 puis remontée à Fort-de-France en 1893 
Fort-de-France - Musée régional d'Histoire et d'Ethnographie
Fort-de-France - Rue Blénac
Fort-de-France - Place de la Savane
A gauche, le musée régional d'histoire et d'ethnographie   -   A droite, la place des Savanes

Depuis le front de mer, nous apercevons l'autre côté de la baie où se trouve notre gîte. Nous gagnons l'embarcadère pour prendre la navette qui nous y reconduit.

Fort-de-France - Front de Mer
Fort-de-France - Front de Mer
Fort-de-France - Vers la Gare routière
Dans la baie de Fort-de-France

Après un peu de relaxation à la piscine de notre gîte, il nous reste assez de temps pour aller visiter le Musée de la Pagerie, ancienne maison sucrière où naquit l'impératrice Joséphine.

Musée de la Pagerie
Musée de la Pagerie
Musée de la Pagerie
Musée de la Pagerie
Musée de la Pagerie
Musée de la Pagerie
Musée de la Pagerie
Musée de la Pagerie

Au retour, nous faisons un détour par la Pointe du Bout qui offre une très jolie vue sur la baie de Fort-de-France

Pointe du Bout
Pointe du Bout
4

Aujourd'hui, nous rejoignons la côte sud-est de l'île. Nous laissons la voiture non loin du lotissement Macabou et empruntons le sentier de la Trace des Caps en direction du sud en commençant par la Grande Anse de Macabou.

Grande Anse de Macabou
Grande Anse de Macabou
Bernard l'hermite terrestre
Grande Anse de Macabou
Grande Anse de Macabou

Après être passés alternativement de la forêt luxuriante où règne une moiteur étouffante à la plage de sable souvent envahie par des amas d'algues, nous arrivons à la Pointe Macré reconnaissable au trou en forme de coeur dans le rocher.

Pointe Macré
Cocotier à la Pointe Macré

En passant par dessus le rocher, la vue s'étend au loin sur le Cap Ferré.

Pointe Macré
Pointe Macré - Vue sur le Cap Ferré

Nous revenons sur nos pas pour récupérer la voiture et remonter vers le nord en passant par " Le Vauclin " et " Le François " pour atteindre l'Habitation Clément.

5

L'Habitation Clément possède une architecture typique des grandes demeures créoles.

Habitation Clément
La rencontre entre les présidents Mitterrand et Bush en 1981 s'est tenue dans cette demeure

Le parc qui l'entoure comporte de nombreuses espèces de palmiers et d'arbres divers

Parc de l'Habitation Clément
Palmier Bismarck
Tronc de fromager
Parc de l'Habitation Clément

Le rhum Clément n'étant plus distillé sur le domaine, la distillerie a été transformée en musée qui explique les différentes étapes du processus de fabrication. On peut visiter les chais de vieillissement et déguster les différents rhums proposés par la maison.

Cuve de la distillerie de l'Habitation Clément
Sculpture dans le parc de l'Habitation Clément
6

Ce matin, nous nous rendons à Petite Anse en vue d'une balade le long de la côte.

Petite Anse

Un sentier nous mène en peu de temps à Dio Ferré, une source chaude ferrugineuse en bord de mer.

Dio Ferré

Nous avions prévu de prendre un bain chaud dans cette petite baignoire fouettée par les vagues. Mais hélas, le niveau d'eau est insuffisant et de plus un orage nous oblige à faire demi-tour.

Source chaude ferrugineuse de Dio Ferré
Petite Anse

Après un détour par le marché de la commune du Diamant, nous retournons déjeuner à notre gîte où la piscine, moins rustique certes, servira de solution alternative.

L'Anse à l'Âne - Sur la terrasse de notre gîte
L'Anse à l'Âne - Sur la terrasse de notre gîte

En fin de journée, nous partons visiter le village de la poterie vers les Trois Îlets et terminons par une balade nocturne dans le bourg.

Vers le village des potiers des Trois Îlets
Les Trois Îlets - Eglise Notre Dame de la Bonne Délivrance
7

Aujourd'hui, nous changeons de gîte. Notre prochain hébergement est situé à La Trinité sur la côte nord-est de l'île. A la sortie des Trois-Îlets, nous admirons les sculptures locales qui ornent le rond-point.

Sculptures sur le rond-point des Trois-Îlets
Sculptures sur le rond-point des Trois-Îlets
Sculpture sur le rond-point des Trois-Îlets
Sculpture sur le rond-point des Trois-Îlets

En traversant l'île, nous passons par Saint Esprit qui possède une jolie église du 18ème siècle, un marché couvert et quelques maisons colorées en bois.

Eglise de Saint-Esprit
Oeuvre de Michel Glondu
Eglise de Saint-Esprit
Marché couvert de Saint-Esprit
Saint-Esprit
Saint-Esprit
Saint-Esprit

A proximité de la côte Est, nous nous arrêtons au marché couvert de Le François pour acheter quelques accras et du jus de groseille que nous dégustons sur la place du village.

Vendeuse d'accras au marché couvert de Le François
Le François - Place Hurrard

Nous suivons la côte vers le nord en faisant un détour par la Pointe de la Rose

Pointe de la Rose
Pointe de la Rose
Pointe de la Rose 

Un dernier arrêt à Le Robert avant de gagner notre nouveau gîte sur les hauteurs de La Trinité.

Le Robert - Eglise Ste-Rose-de-Lima
Le Robert - Front de mer
Le Robert : L'Eglise Ste-Rose-de-Lima et le front de mer  
8

A proximité de La Trinité, la Presqu'île de la Caravelle est une réserve naturelle qui offre des paysages très variés. Nous choisissons d'en faire le tour à pied par le grand sentier.

Après un parcours en sous-bois, nous montons au Phare de la Caravelle (149 m), où nous découvrons un panorama sur les côtes de la presqu'île et le relief de la Martinique

Phare de la Caravelle
Phare de la Caravelle
Vue depuis le Phare de la Caravelle
La Baie du Trésor vue depuis le Phare de la Caravelle
La station météo vue depuis le Phare de la Caravelle
Vue sur la Martinique et ses sommets (à gauche), la baie du Trésor (au centre), la station météo (à droite)

A l'extrémité est de la presqu'île, vers la station météo qui n'est pas accessible, nous sortons du bois. L'inclinaison des arbres laisse imaginer la force du vent qui doit sévir dans cette zone. Le sentier, maintenant à découvert, suit une côte sauvage. Les vagues s'écrasent sur les rochers. Mis à part la chaleur, les roches volcaniques et les palmiers, nous nous croirions presque en Bretagne.

Anse Chandelier
Anse Chandelier
Anse Chandelier
Rocher à l'Anse Chandelier
Anse Chandelier 
Anse Bois Vert
Anse Bois Vert 

Le sentier suit les anses qui se succèdent jusqu'à la Pointe Caracoli, plus au sud, d'où l'on a un magnifique point de vue sur la mer et la Baie du Trésor.

Pointe Caracoli
La Baie du Trésor vue depuis la Pointe Caracoli
La Baie du Trésor vue depuis la Pointe Caracoli

Le sentier redescend ensuite vers la baie du Trésor et longe la mer à l'abri de la végétation.

L'Île du Trésor
L'Île du Trésor
Vers la baie du Trésor
Vers la baie du Trésor

Au fond de la baie, nous débouchons sur une jolie crique abritée où deux voiliers sont venus s'installer. Endroit idéal pour un pique-nique à l'ombre et une séance de baignade.

La baie du Trésor
La baie du Trésor

La suite du parcours serpente dans la mangrove, entre palétuviers et zones sableuses. C'est vraiment une randonnée superbe et variée. Mais nous sommes heureux de retrouver la voiture car il fait chaud et nos provisions d'eau sont épuisées.

• • •

Sur la route de retour vers La Trinité, nous faisons un arrêt à la magnifique plage de l'Anse l'Etang.

L'Anse l'Etang
Vers l'Anse l'Etang
Vers l'Anse l'Etang
Vers l'Anse l'Etang
9

La route côtière qui nous emmène vers le nord est bordée de nombreuses bananeraies.

Au-delà de " Le Lorrain ", nous bifurquons en direction de la Montagne Pelée. Dans la montée, nous traversons la localité de L'Ajoupa-Bouillon où se situe l'église de l'Immaculée Conception qui a miraculeusement résisté au cyclone de 1891 et à l'éruption de la Montagne Pelée en 1902.

Sculpture vers Le Lorrain
L'Ajoupa-Bouillon - Eglise de l'Immaculée Conception

Nous montons jusqu'au belvédère de l'Aileron (1107 m), au pied de la Montagne Pelée. Nous avons vue sur la mer, le Morne Rouge et la Montagne Pelée.

Belvédère de l'Aileron
Belvédère de l'Aileron, au pied de la Montagne Pelée
Belvédère de l'Aileron - Vue sur le Morne Rouge

La Montagne Pelée tardant à se dégager, l'excursion au sommet sera pour une autre fois. Nous reprenons la route en direction de Balata. Plus bas, depuis Le Morne Rouge, nous apercevons le volcan coiffé d'un gros nuage. Un peu plus loin, nous faisons un détour jusqu'à la cascade du Saut-Gendarme. On raconte que les gendarmes venant de St-Pierre s'arrêtaient à la cascade pour faire boire leurs chevaux.

Le Morne Rouge
Cascade du Saut-Gendarme
• • •

Nous voici enfin au Jardin de Balata où les colibris nous accueillent.

Colibris au Jardin de Balata

Depuis la maison d'accueil de type créole, on aperçoit les Pitons du Carbet.

Pitons du Carbet vus depuis le Jardin de Balata

Ce magnifique jardin botanique a été créé par le paysagiste horticulteur Jean-Philippe Thoze dans la propriété de ses grands-parents. En une vingtaine d'années, il y a rassemblé environ 3000 espèces tropicales.

Jardin de Balata
Jardin de Balata
Jardin de Balata
Jardin de Balata
Jardin de Balata
Jardin de Balata


Jardin de Balata
Jardin de Balata
Jardin de Balata

Un parcours dans les arbres permet d'admirer le jardin vu d'en haut.

Parcours aérien au Jardin de Balata
Colibri au Jardin de Balata
Jardin de Balata


Jardin de Balata
Jardin de Balata
Jardin de Balata
Jardin de Balata
• • •

En continuant notre route, nous passons devant l'Eglise du Sacré-Coeur de Balata, réplique au 1/5 du Sacré-Coeur de Montmartre. En contrebas, la vue sur Fort-de-France que nous traverserons avec difficulté en raison des bouchons habituels, avant de regagner notre gîte à La Trinité.

Eglise du Sacré-Coeur de Balata
Eglise du Sacré-Coeur de Balata
Vue sur Fort-de-France depuis l'église du Sacré-Coeur de Balata
10

Nous reprenons aujourd'hui la même route que la veille jusqu'à Le Morne Rouge, puis nous descendons du côté de la mer des caraïbes pour atteindre Saint-Pierre.

Dominée par la Montagne Pelée, Saint-Pierre s'étend le long d'une des plus belles rades de Martinique.

Baie de Saint-Pierre
Baie de Saint-Pierre

Les ruines du théâtre et de la prison rappellent l'éruption meurtrière de 1902 qui fit 28000 morts. Seuls deux hommes en réchappèrent, dont Louis-Auguste Cyparis, un ivrogne emprisonné quelques jours avant l'éruption qui fut protégé par l'épaisseur des murs de sa geôle.

Saint-Pierre - Les ruines du théâtre
Saint-Pierre - Le cachot Cyparis
Les ruines du théâtre (à gauche)   -   Le cachot Cyparis (à droite) 
Saint-Pierre - L'ancienne bourse du commerce
Saint-Pierre - La cathédrale Notre-Dame de l'Assomption
L'ancienne bourse du commerce (à gauche)   -   La cathédrale Notre-Dame de l'Assomption (à droite)

En suivant la côte vers le sud, nous arrivons à Case Pilote, une charmante localité bâtie autour de la place Gaston Monnerville.

Case Pilote - Place Gaston Monnerville
Case Pilote - La fontaine Gaston Monnerville
La mairie (à gauche)   -   La fontaine Gaston Monnerville devant le marché couvert (à droite) 
Case Pilote
Case Pilote
Case Pilote - Eglise Notre-Dame-de-l'Assomption-et-St-Joseph

Nous déjeunons au snack de la plage où l'on nous sert un délicieux touffé de requin. Puis nous remontons la côte et nous arrêtons successivement à Le Carbet et Le Prêcheur.

Le Carbet - L'église St-Jacques
Le Prêcheur
L'église St-Jacques, Le Carbet (à gauche)   -   Une maison colorée à Le Prêcheur (à droite) 

La route s'achève quelques kilomètres au nord de Le Prêcheur. Il faut poursuivre à pied pour atteindre l'Anse Couleuvre.

L'Anse Couleuvre
L'Anse Couleuvre
L'Anse Couleuvre
L'Anse Couleuvre
L'Anse Couleuvre

Après avoir bien profité de cette plage magnifique, nous redescendons jusqu'à Saint-Pierre. De là, nous quittons la côte caraïbe en empruntant une route très sinueuse qui passe par Fonds Saint-Denis et nous ramène sur la côte atlantique.

Route de Fonds Saint-Denis, au-dessus de Saint-Pierre
11

Pour nous rendre à Grand'Rivière que nous ne pouvions atteindre hier depuis la côte caraïbe, il nous faut monter le long de la côte atlantique. Nous faisons un premier arrêt au bord de la plage de Sainte-Marie, battue par les vagues.

Plage de Sainte-Marie
Plage de Sainte-Marie

Un tombolo relie le village de Saint-Marie à l'îlet Sainte-Marie. C'est un cordon de sable qui se voile ou se dévoile au gré de l'océan.

Le Tombolo de l'îlet Sainte-Marie
Le Tombolo de l'îlet Sainte-Marie 

A Basse-Pointe, entre Le Lorrain et Grand'Rivière, un petit belvédère permet d'observer les falaises battues par la houle.

Basse-Pointe
Basse-Pointe

Nous voici enfin arrivés à Grand'Rivière. Nous longeons de petites baraques colorées adossées au mur qui borde la route.

Grand'Rivière

L'Hôtel de Ville, d'un style architectural particulier, est un peu délabré. L'église Sainte Catherine, elle, ne maque pas de charme.

Grand'Rivière - L'hôtel de ville
Grand'Rivière - L'église Sainte Catherine

La route s'arrête à 100 mètres juste avant la plage. Nous sommes ici au point le plus septentrional de l'île.

Pour rejoindre l'Anse Couleuvre sur la côte ouest, où nous étions hier, on peut opter pour une randonnée à pied de 6 heures assez difficile ou un trajet en yole de 20 minutes avec un pêcheur.

Grand'Rivière - La plage
Grand'Rivière - La plage

Non loin de la plage, se trouve le petit port où les pélicans ont élu domicile.

Grand'Rivière - Le port
Grand'Rivière - Pélican
Grand'Rivière - Pélicans
Grand'Rivière - Pêcheurs sur la digue du port
Grand'Rivière - Pélican
Grand'Rivière - Pélican

La Grande Rivière coupe le village en deux. Après avoir passé le pont, une petite ruelle mène à une autre plage.

Grand'Rivière
Grand'Rivière
Grand'Rivière

En redescendant le long de la côte nous nous arrêtons vers l'Habitation Macouba. A droite de la route, une allée de palmiers conduit à la bananeraie. A gauche, une route très pentue mène en bord de mer où subsistent quelques habitations que les cyclones ont ravagées. C'est là que se trouve la grotte de Macouba où la Vierge serait apparue

Habitation Macouba
Entrée de l'Habitation Macouba
Macouba - Nord Plage
Grotte de Macouba

A quelques kilomètres à l'intérieur des terres, cachée dans une luxurieuse végétation, se trouve la distillerie JM qui produit l'un des meilleurs rhums vieux de la Martinique.

Vers la distillerie JM
Distillerie JM
Vers la distillerie JM
12

Pour notre dernière journée, pas d'excursion lointaine car nous reprenons l'avion ce soir et de plus, le temps n'est pas au beau fixe.

En matinée nous faisons un tour du côté de Sainte Marie.

Eglise de Sainte-Marie
Vers Sainte-Marie
Sainte-Marie - Quartier Derrière Morne

Après déjeuner, nous quittons notre gîte. Détour par la presqu'île de la Caravelle : Tartane et ses barques de pêche. Puis après un tour à l'Anse l'Etang, il nous reste juste assez de temps pour pousser une reconnaissance jusqu'à Pointe Rouge.

Barques à Tartane
Maison à Pointe Rouge
Barques à Tartane (à gauche)   -   Maison à Pointe Rouge (à droite)
Cabanons de Pointe Rouge
Cabanons de Pointe Rouge  - point de départ en kayak pour les îlets Robert

Ici s'achève notre premier voyage à la Martinique. Nous avons parcouru l'île dans tous les sens et nous avons eu partout un excellent accueil. Nous ne pouvons qu'avoir envie d'y retourner.

• • •

Ce récit vous a plu ?

N'hésitez pas à laisser un petit commentaire ou à vous abonner à mon blog.

Pour découvrir d'autres destinations dans mes carnets de voyage --> CLIC

A bientôt pour de nouvelles aventures...😉